Les 4 pensées qui détournent du Samsara

Samedi 19 septembre : 14h30

Enseignement  :  En présence et sur Zoom

Les 4 pensées qui détournent du Samsara - La première : La précieuse existence humaine
 
Dans le bouddhisme, il existe des enseignements fondamentaux. Parmi ceux-ci, il y a celui des 4 pensées qui poussent l’esprit à s’orienter vers le Dharma , l'enseignement du Bouddha et à se  détourner de la souffrance .
Ces quatre pensées sont :
 
  • Penser à apprécier l’existence humaine à sa juste valeur. Cette existence qui nous offre la possibilité d’orienter nos tendances afin de nous guider vers un chemin spirituel fiable et sûr qui mène au bonheur. 
  • Penser à la mort et à l'impermanence. Lors de la disparition d’un être cher, on s’aperçoit que la mort est le symptôme criant de l’impermanence qui, elle, est insidieuse. Pourtant, ce n’est pas l’impermanence qui fait problème, les choses changent de toutes façons. C’est notre déni de l’impermanence qui nous accable. Ce  déni rend la mort insupportable car nous refusons ce qui nous y mène. Les choses changent  mais nous les percevons comme pérennes, elles sont composées mais nous les saisissons comme entités , elles sont dépendantes mais nous les concevons comme autonomes : « Je suis une entité indépendante qui dure… !» 
  • Penser au karma, cette loi de cause à effet, ou, en d'autres termes, penser à la façon dont notre comportement affecte ce dont nous faisons l’expérience .
  • Penser aux inconvénients du samsara, par définition un cycle illusoire qui assujettit les êtres dans la recherche de bonheurs conceptuels, personnels et éphémères.
L’enseignement sera entrecoupé de sessions de méditation et d’une session de questions et réponses. 
 
Cet enseignement sera conduit en présence et sur Zoom 
 
Rappel : Pour participer en présence, il est absolument impératif de s'inscrire avant de venir. Le nombre des personnes admises en même temps dans le centre est réduit du fait de la situation sanitaire et des règles précises sont à respecter pour le bien être de tous .
Personne ne pourra entrer dans le centre  et suivre les sessions sans que son inscription n’ait été enregistrée préalablement et que un membre du centre n’ait eu un entretien  avec la personne désireuse de venir .Les règles de fonctionnement au niveau sanitaire doivent être énoncées et acceptées.
 
Intervenant(e): 

Samphel Lama

Samphel Lama  est Tibétain . Il est entré à l’âge de 6 ans au monastère de Rumtek, au Sikkim, où il fut ordonné moine par le 16ème  Gyalwa Karmapa. A l’âge requis, il a suivi au Shedra Sri Karma Nalanda Institute de Rumtek  la formation des Khenpos, toujours sous l'égide du 16ème Karmapa. Après avoir obtenu son diplôme, il est venu en France où il vit depuis, comme laïc .  Il participe à l’activité des maîtres et lamas de la tradition bouddhiste tibétaine  Karma Kagyu relevant de l’autorité spirituelle Trinley Thayé Dorgé , le  17éme Gyalwa Karmapa .Il crée des ponts entre l'Europe et l’Asie  notamment par le biais de pèlerinages et d’échanges  . Il  soutient l’activité  du  Centre Espace Bouddhiste Tibétain depuis sa création en 2007  et celle de l'association humanitaire Tibet Save and Care ,  dont il est le Vice-Président. Il vient d’achever une retraite traditionnelle fermée de 3 ans , 3 mois 3 jours au centre  de retraite de Montchardon ( Isère ) ,  et son souhait  aujourd’hui est de se consacrer à la pratique  de l’enseignement du Bouddha et de le  partager  avec tous ceux qui le souhaitent  .  

Enseignements et conférences

​​​​ Des enseignements fondés sur les textes fondamentaux de la tradition sont dispensés pas des maitres, des érudits en philosophie (Khenpos) et des enseignants qualifiés (Lamas), permettents d'étudier, de refléchir et de mettre en pratique le bouddhisme. Le but est d'amener l'esprit sur le chemin de la sérénité en vue de l'Eveil et d'appliquer ces enseignement dans la vie quotidienne.